GUEGUEN - PERENNOU

Bureau d'études

Actualités
08/08/2019
08/08/2019

Vous pouvez désormais consulter nos projets et réalisations mis à jour sur notre site internet.

21/05/2018
21/05/2018

Appels d'offres en cours
Centre Hospitalier de Landerneau : rénovation et extension du plateau technique obstétrique
Naval Group à Lorient: restructuration du bâtiment G015
Association diocésaine de Vannes: construction d'une maison culturelle à Pluvigner
Logis Breton : extension du foyer Saint Exupéry à Pleyber-Christ

Etudes en cours
EHPAD de Scaer : reconstruction de l'établissement
EHPAD de Pontchâteau : rénovation et extension de l'établissement
EHPAD de Plestin les Grèves : rénovation et extension de l'établissement
Le Palais à Belle-Ile : construction d'une médiathèque

OPERATIONS EN COURS
28/01/2017

Etudes:
EHPAD de POMMERIT LE VICOMTE
Plateau technique de l'hôpital de LANDERNEAU
Réhabilitation thermique 257 logements à VANNES
Plateau Médico-Technique au centre de rééducation fonctionnelle de PLOEMEUR
Cuisine pédagogique et Atelier mécanique au lycée Keranna à KERVIGNAC

Chantiers:
EHPAD de Ker Anna à STE ANNE D'AURAY (phase 2)
Maison mère des soeurs de la Charité St Louis à VANNES
Salle multifonctions à EVELLYS-NAIZIN
Pôle pédagogique culinaire du lycée St Yves à PONTIVY

RT2012
30/09/2011

Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne.
La Réglementation Thermique 2012 sera applicable à tous les permis de construire déposés :
- à partir du 28 octobre 2011 pour les bâtiments neufs à usage de :
- Bureau,
- Enseignement,
- Crèche,
- logement et Foyer de jeunes travailleurs construit en zone ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine).
- date à définir (courant 2012) pour les bâtiments neufs tertiaires à usage autre que ci-dessus.
- à partir du 1er janvier 2013 pour tous les logements individuels et collectifs.
Trois exigences de résultats pour respecter la RT 2012
La réglementation thermique 2012 est avant tout une réglementation d'objectifs et comporte :
- 3 exigences de résultats : besoin bioclimatique, consommation d'énergie primaire, confort en été ;
- Quelques exigences de moyens, limitées au strict nécessaire, pour refléter la volonté affirmée de faire pénétrer significativement une pratique (affichage des consommations par exemple).
Les exigences de résultats imposées par la RT2012 sont de trois types :
L'efficacité énergétique du bâti :
L'exigence d'efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient «Bbiomax» (besoins bioclimatiques du bâti). Cette exigence impose une limitation simultanée du besoin en énergie pour les composantes liées à la conception du bâti, imposant ainsi son optimisation indépendamment des systèmes énergétiques mis en oeuvre.
La consommation énergétique du bâtiment :
L'exigence de consommation conventionnelle maximale d'énergie primaire se traduit par le coefficient « Cepmax », portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d'éclairage, de production d'eau chaude sanitaire et d'auxiliaires (pompes et ventilateurs). Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la valeur du Cepmax s'élève à 50 kWh/(m² SHORT.an) d'énergie primaire, modulé selon la localisation géographique, l'altitude, le type d'usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur moins émetteurs de CO2.
Cette exigence impose, en plus de l'optimisation du bâti exprimée par le Bbio, le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement.
Le confort d'été dans les bâtiments non climatisés :
Comme la RT 2005, la RT 2012 définit une catégorie de bâtiments dans laquelle il est possible d'assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement. Pour ces bâtiments, la réglementation impose que la température la plus élevée atteinte dans les locaux, au cours d'une séquence de 5 jours très chauds d'été, n'excède pas un seuil.

UNE NOUVELLE APPROCHE DE LA CONCEPTION : LE COEFFICIENT BBIO
Ce coefficient est axé sur la conception du bâtiment et doit pouvoir être réalisé dès les premières esquisses.
Il est calculé en prenant en compte simultanément :
- isolation,
- orientation,
- apports solaires,
- apports internes (conventionnels)
- éclairage naturel
- mitoyenneté
Il ne s'apparente à aucune donnée utilisée dans la construction.
Cette exigence définit une limitation simultanée du besoin en énergie pour les composantes liées à la conception du bâti (chauffage, refroidissement et éclairage), imposant ainsi son optimisation indépendamment des systèmes énergétiques mis en oeuvre.

Elle valorise notamment le niveau d'isolation, la mitoyenneté, la compacité et la conception bioclimatique (accès à l'éclairage naturel, aux apports solaires, grâce à un maximum de surfaces vitrées orientées au Sud).
Bbio
Pour en savoir plus, cliquer ici

ETUDES ET MAITRISE DES ENERGIES DU BATIMENT

Parc d'activités de Ty-Néhué - Bâtiment H - Place Marcel Dassault - 56270 PLOEMEUR

Tél : 02 97 86 22 97-Fax : 02 97 86 07 36

Web : www.gueguen-perennou.fr - E-mail : bet@gueguen-perennou.fr